Bio

Clarisse Bardiot is an associate professor at the Valenciennes University (France) in 2006 and and research fellow at the ArtSciLab Experimental Publishing Initiative (UT Dallas, Roger Malina). After her PhD on Digital Performances (Les Theatres virtuels, 2005, Sorbonne-Nouvelle/CNRS) in 2005, she was granted the scholar-in-residence bursary awarded by the Daniel Langlois Foundation in Montreal for a research project on 9 Evenings, Theatre & Engineering. Then, she contributed to the international DOCAM project on Documentation and Conservation of the Media Arts Heritage. From 2008 to 2010, she coordinated two European projects on digital performances (CECN2 & Transdigital). In 2011, she founded Subjectile, a publishing company dealing with printed and digital books. In 2015, she was elected on the coordination committee of Humanistica, the francophone organization on digital humanities. In 2016, she contributed to the « culture analytics » long program at UCLA/IPAM . Since 2012, she has received various grants to develop Rekall and MemoRekall, an open source environment and a webapp to analyse, document and preserve time based media art. Clarisse Bardiot is a researcher, a publisher and a curator, who has been working in the fields of digital performances history, digital humanities, documentation and preservation of time based media art works, and digital publishing. She published Arts de la scène et technologies numériques : les digital performances, Collection Les Basiques, Leonardo/Olats, June 2013 ; 9 Evenings, Theatre & Engineering, Daniel Langlois Foundation, May 2006.

Clarisse Bardiot est maître de conférences à l’université de Valenciennes (laboratoire DeVisu) et chercheur associé au laboratoire ArtSciLab Experimental Publishing Initiative à l’université du Texas à Dallas. Après un doctorat sur les Théâtre Virtuels (Sorbonne Nouvelle/CNRS) en 2005, elle obtient la bourse de chercheur-résident de la Fondation Daniel Langlois à Montréal pour une recherche sur 9 Evenings, Theatre & Engineeringpuis contribue au projet international DOCAM. De 2006 à 2010, elle coordonne deux projets européen (CECN2 et Transdigital), conduit de nombreux projets de formations et de résidences d’artistes autour des arts de la scène et des technologies et est rédactrice en chef de la revue Patch. En 2011, elle crée Subjectile, une maison d’édition consacrée à la création contemporaine sous forme de publications imprimées et numériques et de 2013 à 2015 ouvre une galerie à Bruxelles. En 2016, elle est sélectionnée pour participer au programme long « culture analytics » à l’institut de mathématiques de l’université de Californie à Los Angeles. Elle développe actuellement Rekall, un environnement open-source pour documenter, analyser les processus de création et simplifier la reprise des œuvres. Clarisse Bardiot intervient comme conférencière, consultante, directrice artistique ou éditrice dans diverses institutions et événements culturels. Ses axes de recherche concernent les humanités numériques, l’histoire et l’esthétique des digital performances, les relations art / science / technologie, la conservation des œuvres numériques et les nouvelles formes d’édition. Elle a notamment publié Arts de la scène et technologies numériques : les digital performances, Collection Les Basiques, Leonardo/Olats, juin 2013 ; 9 Evenings, Theatre & Engineering, site Internet de la Fondation Daniel Langlois, mai 2006.

contact : clarisse_bardiot(at)mac(dot)com