Dorra-Dh : développement d’outils et la création d’un réseau de la recherche en arts dans le champ des humanités numériques

Retrouvez le programme de recherche sur le blog hypothèse.

2015-2016

Le projet interdisciplinaire DORRA-­DH a pour ambition le développement d’outils et la création d’un réseau de la recherche en arts dans le champ des humanités numériques. À partir du déploiement du logiciel Rekall, projet initié et conçu par Clarisse Bardiot, il s’agit de consolider l’usage d’outils pour nourrir l’émergence de la recherche en arts et humanités numériques et structurer un réseau autour de ces questions. Ce projet est porté par Clarisse Bardiot (MCF à l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis et membre du laboratoire DeVisu) en partenariat avec Nicolas Thély (professeur à l’université Rennes 2, membre de l’Équipe Arts : Pratiques et Poétiques). Il réunit des chercheurs en arts plastiques, arts de la scène, muséographie et sciences de l’information et de la communication. Deux autres institutions sont associées au projet : l’association francophone des humanités numériques Humanistica et le phénix scène nationale Valenciennes. Ce projet s’inscrit dans les axes Humanités numériques et Travail et création. En effet le projet DORRA-­DH implique une réflexion sur la création artistique à l’heure des humanités numériques ainsi que sur les industries créatives (notamment via Rekall), et fait intervenir deux institutions culturelles (le phénix en tant que partenaire et le Louvre-­Lens comme terrain d’enquête).

Les recherches se déroulent sur 12 mois à travers trois types d’activités :

  • deux enquêtes de terrain portant sur sur les logiciels et environnements de captation et d’écriture avec des données artistiques : l’une en Amérique du Nord (colloque Media Art History à Montréal et laboratoire Software Studies Initiative de Lev Manovich à New York) et l’autre au Louvre-Lens ;
  • la poursuite du développement du logiciel Rekall en favorisant sa dissémination et des retours d’expérience de la part de la communauté des chercheurs en art ;
  • la structuration d’un réseau par l’organisation de séminaires, workshop et journées d’étude (THATCamp, BootCamp, etc.)