Atelier Rekall – Lille – 15 octobre 2015

BootCamp

Rekall, un environnement open source pour documenter, analyser les processus de création et simplifier la reprise des œuvres.

Jeudi 15 octobre 2015 – 10h-17h
MESHS, 2, rue des Canonniers, 59000 Lille

sur inscription

Formateurs : Clarisse Bardiot et Buzzing Light, concepteurs et développeurs du logiciel Rekall.
Chercheur associé : Nicolas Thély

Ce premier bootcamp dans le cadre du projet DORRA-DH (Développement d’outils et d’un réseau de la recherche en arts dans le champ des humanités numériques) propose un atelier-formation d’une journée au logiciel Rekall. Porté par Clarisse Bardiot (laboratoire DeVisu, UVHC) en partenariat avec Nicolas Thély (Équipe Arts : Pratiques et Poétiques, Université Rennes 2), DORRA-DH, réunit des chercheurs en arts plastiques, en arts de la scène, en muséographie ainsi qu’en sciences de l’information et de la communication. Le projet a pour objet la création d’un réseau de chercheurs en arts et humanités numériques basé sur le développement d’outils numériques. Les activités se dérouleront sur 12 mois à travers des séminaires ateliers, des enquêtes de terrain, et le déploiement du logiciel Rekall.

Rekall est un environnement open source pour documenter, analyser les processus de création et faciliter la reprise des œuvres. C’est un logiciel qui permet de documenter les spectacles et les installations plastiques, en prenant en compte le processus de création, la réception et les différentes formes d’une œuvre. Inspiré par l’approche des médias variables, Rekall a été conçu pour répondre aux difficultés rencontrées par les artistes lors de la reprise d’un spectacle dont les technologies sont devenues obsolètes et pour aider les équipes artistiques à retrouver les choix techniques et artistiques effectués d’une résidence à une autre. Un autre objectif était de répondre aux problématiques des chercheurs en arts de la scène confrontés à des problèmes de big data, c’est-à-dire à des ensembles de documents très nombreux nécessitant des outils de visualisation de données pour les analyser.

L’objectif de ce bootcamp est de proposer aux chercheurs en art une formation sur des outils numériques dédiés à leur champ de recherche, ainsi qu’un espace d’échange sur leurs propres pratiques et problématiques. La formation est ouverte à tous les étudiants (doctorat), enseignants-chercheurs, conservateurs et ingénieurs intéressés par les outils numériques en art et/ou impliqués dans un projet d’exploitation de telles archives. L’atelier est ouvert aux débutants. Les participants sont invités à apporter leurs sources (archives numérisées, vidéos, images, enregistrement sonores, textes…) afin de les utiliser durant l’atelier, ainsi que leur ordinateur personnel.

L’atelier est gratuit, mais l’inscription est obligatoire. Pour vous inscrire, merci d’utiliser ce formulaire. Les frais de déplacement et de restauration sont à la charge des participants.

Nombre de places disponibles : 15 à 20 places

Informations