Archives par étiquette : Subjectile

Subjectile à la foire du livre de Francfort avec le livre La neige n’a pas de sens

La neige n’a pas de sens sera présent au Salon du livre de Francfort. L’institut français, ARTE et le SNE l’ont sélectionné pour faire partie de l’exposition Machines à lire, Nouvelles expériences de lecture. La France est l’invitée d’honneur. Rendez-vous du 11 au 15 octobre.

Adrien M et Claire B – La neige n’a pas de sens – Subjectile

La neige n’a pas de sens from Adrien M & Claire B on Vimeo.

Début d’une nouvelle collection sur les processus de création avec le dernier ouvrage que je viens d’éditer pour Subjectile.

La compagnie Adrien M & Claire B crée des formes allant du spectacle aux installations dans le champ des arts numériques et celui des arts vivants. Elle est codirigée par Claire Bardainne et Adrien Mondot. Leur démarche place l’humain au centre des enjeux technologiques, et le corps au cœur des images, avec comme spécificité le développement sur mesure des outils informatiques. Ils poursuivent la recherche d’un numérique vivant : mobile, artisanal, éphémère et sensible.

Cette première monographie consacrée à leur travail présente de nombreux documents inédits sur leur processus de création, un entretien avec les artistes ainsi que des textes de plusieurs collaborateurs qui permettent de découvrir les différentes facettes de leur approche. Une série d’œuvres en réalité augmentée, conçues spécifiquement pour ce livre, vient compléter l’ensemble.

Textes de Clarisse Bardiot, Laurent Derobert, Charlotte Farcet, Norbert Godon, Pierre Guillois, Catherine Rossi-Batôt.

Informations sur le site de Subjectile

Cabarets de Curiosités : volume 3

 

cabarets3-8Un nouveau livre de ma maison d’édition, Subjectile, en co-édition avec le phénix, scène nationale Valencienne et les solitaires intempestifs, avec pour thème principal le storytelling. Inédit de Rodrigo García ; textes et entretiens de Hughes Jallon, Christian Salmon, Beatrice Picon-vallin, Gunnar B. Kvaran, Benjamin Dupé, Charles Pennequin et Éric Duyckaerts ; contributions et portfolios de Koen Vanmechelen, France Distraction, Les Baltazars, Diederik Peeters, Julien Prévieux et Alain Savouret.
En attendant une version numérique très prochainement, le livre imprimé est disponible. Toutes les informations sont disponibles ici.

Wish you were here! Une exposition de poche pour ordinateur de poche

www.subjectile.com

2011-2013

Ce projet s’est déroulé dans le cadre du collectif Nunc, dont je suis l’une des co-fondatrices, avec Annick Bureaud, Jean-Luc Soret et Cyril Thomas.

Wish you where here! propose une exposition d’art numérique accessible sur téléphone mobile via la technologie du QR Code. L’ambition du projet est de sortir l’art numérique du réseau de diffusion restreint dans lequel il est souvent cantonné pour le rendre accessible au grand public de manière ludique et transparente. Il s’agit d’offrir une alternative aux habituelles bornes informatiques, aux cartels ou aux modes d’emploi compliqués régissant l’accès aux œuvres, ainsi qu’à une temporalité restreinte (le temps de l’exposition, du festival…). Sous forme d’une « exposition à faire soi-même », d’une « exposition de poche », Wish you where here! propose de rejoindre le grand public là où il est : à côté de son téléphone portable. Wish you where here! a recours à la technologie QR code, c’est-à-dire à une interface ludique conçue à destination d’un très large public. A contrario de l’usage classique des QR codes dans la communication ou dans la publicité, Wish you where here! ne renvoie pas à un simple lien hébergeant du contenu culturel, mais à une œuvre spécialement sélectionnée puis actualisée pour être accessible de manière pérenne et adaptée sur les téléphones mobiles et toutes les tablettes numériques. Bien plus qu’une simple collection de liens, la collection Wish you where here! propose une véritable réflexion sur la conservation et la diffusion d’œuvres artistiques sur supports mobiles.

Trois carnets/exposition bilingues ont été publiés entre 2011 et 2012 :

  • 1 : Déplacement/Mobility : Œuvres de Annie Abrahams, Beatriz da Costa, Nicolas Frespech, Antti Laitinen, Albertine Meunier, Servovalve
  • 2 : Paysage / Landscape : Œuvres de Joan Fontcuberta, Jodi, Catherine Rannou, Jodi Rose, Semiconductor et Jeremy Wood.
  • 3 : Identité / Identity : Œuvres de Alain Baczynsky, Janez Janša, David Guez, ORLAN, LawickMüller, Art Orienté objet.

Le projet a fait l’objet d’une journée d’études sur les nouvelles formes d’exposition et de publication.

Wish You Were Here! a reçu le prix du Livre Interactif Papier Web du Salon Dem@in le livre 2013.

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, du Lux et de la Drac Nord-Pas de Calais.

24/01/2013 – Journée d’études Nouveaux espaces d’exposition, nouvelles éditions

Lux6X6_04

Nouveaux espaces d’exposition, nouvelles éditions

Journée conçue par Clarisse Bardiot et Annick Bureaud

24/01/2013 – (E)mergences – Lux, scène nationale de Valence

Wish You Were Here ! est une exposition de poche réunissant, dans un carnet, des datamatrix autocollants qui renvoient à des œuvres visibles avec un téléphone mobile. Ce projet, présenté dans le cadre d’un partenariat entre lux Scène nationale de Valence et la maison d’édition Subjectile, a remporté l’appel sur les services culturels innovants lancé par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Quatre questions sous-tendent Wish You Were Here ! : Comment rendre largement accessible l’art numérique au grand public ? Comment penser le catalogue d’exposition aujourd’hui ? Quelle est la relation entre publication papier et publication électronique au regard des expositions ? Comment trouver des solutions concrètes aux problèmes de la conservation des œuvres numériques ?

Cette journée d’études consacrée aux nouveaux espaces d’exposition et aux nouvelles éditions permettra de revenir sur ces questions. Elle présentera différentes démarches menées en Europe et tentera de cerner les enjeux actuels des liens entre exposition, publication, création et conservation. Des artistes, des commissaires, des éditeurs et des chercheurs sont invités à partager leurs expériences et à confronter leurs points de vue.

Informations : www.lux-valence.com/

10h Accueil

10h15 – 11h Nouvelles modalités dans la monstration de l’art numérique. Entre exposition et publication / Annick Bureaud – Critique d’art et commissaire d’exposition indépendante, directrice de Leonardo/Olats

11h15 – 12h15 Wish You Were Here ! Table ronde en présence des artistes et des commissaires / Annie Abrahams – Artiste, David Guez – Artiste, Catherine Rannou – Artiste et architecte, Annick Bureaud – Critique d’art et commissaire d’exposition indépendante, directrice de Leonardo/Olats, Jean-Luc Soret – Commissaire d’exposition, responsable des projets nouveaux médias à la Maison Européenne de la Photographie, Paris, Cyril Thomas – Critique d’art et commissaire d’exposition / Modération : Clarisse Bardiot – Maître de conférences Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis et directrice des éditions Subjectile, Catherine Rossi-Batôt – Directrice, lux Scène nationale de Valence

12h15-12h45 Conserver le net-art / Anne Laforêt – Chercheuse et critique d’art

14h30-15h30 Exposer en réalité augmentée / Nicolas Frespech – Artiste enseignant, Alex Adriaansens – Directeur de V2, Rotterdam, Modération : Cyril Thomas

15h30-16h30 Exposer en ligne / Christophe Bruno – Artiste, Alessandro Ludovico – Rédacteur en chef de la revue Neural, Marta Ponsa – Responsable des projets artistiques et de l’action culturelle au Jeu de Paume, Modération : Annick Bureaud

16h30-17h Publier / Exposer. Conserver ? / Clarisse Bardiot – Maître de conférences UVHC et directrice des éditions Subjectile

Le projet Wish You Were Here! remporte l’appel à projet service numérique culturel innovant

neutre-6x6-05

Le projet Wish You Were Here! a été sélectionné par le Ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre de son appel à projet sur les services numériques culturels innovants. En partenariat avec le lux, scène nationale de Valence, et la maison d’édition Subjectile, cet appel permettra à deux nouveaux opus de la série 6 x 6 / 36 de voir le jour.

6 x 6 / 36 est une concrétisation des réflexions engagées par le Collectif Nunc sur les nouvelles formes d’édition et d’exposition numériques.

6 x 6 / 36 présuppose qu’une alliance est possible entre l’exposition et la publication. Chaque carnet propose les créations de six artistes réunis autour d’une thématique commune. Les œuvres, ainsi que les biographies des artistes et des textes qu’ils ont choisis, sont exposés sur supports mobiles (téléphones, tablettes numériques) via des Datamatrix.

Catalogue et exposition fusionnent. Ils se présentent sous la forme de carnets transportables dans une poche ou au fond d’un sac. Au lecteur d’explorer pour lui-même les œuvres proposées, mais aussi de fabriquer, à l’aide des autocollants, son exposition qu’il peut ainsi diffuser aussi bien dans un espace privé — son salon ou sa cuisine — que dans un espace public — murs des villes, panneau publicitaire, transports en commun …

Les œuvres sélectionnées font l’objet d’une adaptation spécifique pour être visibles sur l’écran d’un téléphone mobile, lequel devient le « lieu » de l’exposition.

Les deux prochains opus auront pour thème l’identité et le paysage.

 

Cabarets de curiosités

couv_cabaret

Un nouveau livre de ma maison d’édition, Subjectile, en co-édition avec le phénix, scène nationale Valencienne et L’Œil d’or : Now Future ! Cabarets de curiosités. En lien avec la programmation des Cabarets de curiosités du Phénix qui auront lieu en février et mars prochain. L’ouvrage comprend des textes d’Elie During, Bernard Stiegler, Paul Valéry, des portfolios de Cédric Delsaux, Rodrigo Garcia, Christophe Huysman et Aurélie Mathigot, des entretiens avec des artistes (Mylène Benoit, Frédéric Laforgue, Julie Nioche, Christophe Huysman), des textes de pièces de théâtre (Emmanuelle Pireyre, Eszter Salamon, Yan Duyvendak et Roger Bernat)…
En attendant une version numérique très prochainement, le livre imprimé est disponible. Toutes les informations sont disponibles ici.

Subjectile / Nunc : lancement de ma maison d’édition et d’une première publication à Isea – Istanbul

Je suis heureuse de vous inviter au lancement du premier numéro de 6 X 6 / 36 – Déplacement / Mobility dans la collection Wish You Where Here! Ce livre concept qui explore les frontières entre le catalogue et l’exposition est édité par les éditions Subjectile, toute nouvelle maison que j’ai créée.

Subjectile a pour objet la promotion et la diffusion de la création contemporaine sous toutes ses formes (arts de la scène, arts plastiques, arts numériques…) par le biais d’éditions imprimées et électroniques.

Subjectile signifie le support. L’ambition de cette jeune maison d’édition est d’interroger les supports de l’écriture à l’heure du numérique et des technologies mobiles. Il ne s’agit pas d’exclure l’imprimé ou l’électronique au bénéfice de l’un ou de l’autre mais au contraire d’explorer la spécificité et la complémentarité de l’un et de l’autre. C’est pourquoi les éditions Subjectile entendent réaliser des ouvrages sur support papier, sur support numérique ou bien une combinaison des deux.

Initié par le collectif Nunc qui regroupe Clarisse Bardiot, Annick Bureaud, Jean-Luc Soret et Cyril Thomas, ce premier opus a été conçu en collaboration avec six artistes : Annie Abrahams, Beatriz da Costa, Nicolas Frespech, Antti Laitinen, Albertine Meunier, Servovalve (Grégory Pignot et Alia Daval).

Le lancement aura lieu mercredi 14 septembre de 13h à 14h30 au Sabanci Center, Levent à Istanbul dans le cadre d’ISEA 2011.

Vous pouvez découvrir et même commander en exclusivité la version pdf du livre en français et en anglais sur la librairie immatériel.

En espérant avoir le plaisir de vous voir à ISEA.

Le Collectif NUNC a reçu le soutien de l’Institut Français – Ministère des Affaires étrangères et européennes et  d’@rt Outsiders – Maison Européenne de la Photographie.

Avignon 2011

Je serai présente à Avignon pour deux interventions.

La première (10 juillet – 17h) avec Isabelle Launay, autour de la danse contemporaine qui revisite son répertoire et son histoire, dans le cadre des Conversations de l’Ecole d’Art animées par Karelle Ménine. Cette conversation sera effectuée à partir de plusieurs spectacles du festival. Elle permettra d’évoquer les questions liées à l’archivage, aux « archives vivantes », à la mémoire, au répertoire, à la transmission… Infos ici.

La seconde est une participation à une table ronde intitulée « Quelles éditions numériques pour le théâtre ? » – 12 juillet de 15h30 à 17h30 – Chartreuse de Villeneuve lez Avignon. L’occasion de présenter les projets de ma toute nouvelle maison d’édition, Subjectile.
Avec Sylvia Botella (rédactrice en chef de Scènes), Antoine Pickels (directeur de La Bellone), Christophe Bara (Éditions de l’Entretemps), Sabine Chevalier (Éditions Espace 34), et par visioconférence, Gwen Catala (numeriklivre.com) et Agnès De Cayeux (artiste), un représentant du Centre national du livre, modération : Emmanuel Guez
Le 1er avril 2011, le premier distributeur mondial en ligne de livres, amazon.com, annonce que la vente des livres en format numérique a dépassé celui des formats imprimés, un succès commercial qui accompagne celui des lecteurs numériques, des tablettes et des smartphones. Qu’en est-il pour les éditions des textes de théâtre ? Une question à relier avec celle des mutations de l’écrit (écriture dite « de plateau », écriture postdramatique).