Archives par étiquette : MemoRekall

Colloque international Le temps à l’épreuve des œuvres numériques / les œuvres numériques à l’épreuve du temps

Les 3 et 4 octobre prochains, j’aurai le plaisir de participer à un colloque sur le temps et les œuvres numériques, organisé par le Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherche sur l’Expression Contemporaine (CIEREC) de l’Université Jean Monnet. J’interviendrai aux côtés notamment d’Alain Depocas (DOCAM), Cécile Dazord et Atau Tanaka.

Programme :

MARDI 3 OCTOBRE 2017
MAISON DE L’UNIVERSITÉ – SALLE DES SPECTACLES

9.30 Introduction – Anolga Rodionoff (Université Jean Monnet)
Modératrice : Carole Nosella
10.00 Jean Dubois (Université du Québec à Montréal) La conservation allographique et autographique des arts interactifs : Le cas des œuvres à écran tactile de Jean Dubois (1996-2006)
10.40 Valérie Perrin (Espace multimédia Gantner) La conservation des œuvres d’art numérique à travers l’expérience de la collection de l’Espace multimédia Gantner
PAUSE
11.20 Clarisse Bardiot (Université de Valenciennes) Préserver les arts de la scène au temps du numérique
12.00 Lorella Abenavoli (Université Jean Monnet & Université du Québec à Montréal) So(g)nifier les silencieux tremblements du temps
DÉJEUNER
Modérateur : Vincent Ciciliato
14.30 Cécile Le Prado (Cnam, Enjmin, Cologne Game Lab) Œuvres ouvertes et disparition
15.10 Laurent Pottier (Université Jean Monnet) La préservation des œuvres musicales électroniques temps réel
PAUSE
16.00 Atau Tanaka (Université de Londres) Le corps comme instrument de musique

MERCREDI 4 OCTOBRE 2017
SITE DENIS PAPIN – SALLE 223

Modérateur : David-Olivier Lartigaud
9.30 Alain Depocas (Conseil des Arts et des Lettres du Québec) DOCAM : Documentation et conservation du patrimoine des arts médiatiques
10.10 Cécile Dazord (Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France ) Conserver, restaurer à l’ère de l’obsolescence technologique
PAUSE
11.00 Anolga Rodionoff (Université Jean Monnet) Le temps dans l’art contemporain
11.40 Rodolphe Olcèse (Université Jean Monnet) Temps contractés : surrection de l’archive dans le présent de l’œuvre
12.20 André Eric Létourneau (Université du Québec à Montréal) Le Musée Standard : les archives-créations télématiques de collectif “La société de conservation du présent”

Informations ici.

Colloque DH 2017 à Montréal

I will be in Montréal next week for the Digital Humanities Conference organized by ADHO.

« MemoRekall Video Capsules : a combination of both intra and inter-documentary approaches to address the documentation of performing arts. »

Following the Tate Modern, several museums have created since 2004 a department specialized in time-based media art. Time-based media artworks have duration as a dimension. Performances belong to them. Documentation is then crucial to preserve the works. Video-recording has a unique place among the documents, by the importance given to it and by the frequent criticism it has received. Two types of approaches are proposed to remedy weaknesses identified : intra-documentary (video annotation) and inter-documentary (links to other documents). After surveying these two strategies through recent examples, I will present MemoRekall, a webapp which gather intra and inter-documentary approaches in a unique HMI. Linked documents and annotations create a new document, a “capsule”. Far beyond the initial objective, MemoRekall can be used for many purposes and contexts.

Programme complet disponible ici

MemoRekall : une webapp gratuite et open source pour la médiation numérique des œuvres

www.memorekall.fr

2015-aujourd’hui

MémoRekall est la version extrêmement simplifiée du logiciel Rekall, à usage du grand public et des scolaires. MémoRekall permet d’annoter des captations vidéo pour réaliser des webdocumentaires autour d’une œuvre en agrégeant différents documents et en les commentant. Il s’agit d’une nouvelle approche du cahier pédagogique, de la captation vidéo et de la médiation avec les outils numériques d’aujourd’hui, dans une dimension créative et collaborative. Les internautes peuvent contribuer, seul ou à plusieurs, à la création d’une capsule.

Les annotations sont de deux natures différentes :

  • des documents (photos, textes, vidéos, sons, liens…) apparaissent au fur et à mesure de la lecture de la vidéo
  • des notes saisies « à la volée » viennent sous-titrer la vidéo.

Si le projet a été initialement conçu pour le spectacle vivant, son champ d’application est beaucoup plus large et peu concerner toutes les pratiques artistiques.

Il est possible d’utiliser MémoRekall de différentes manières :

  • Pour réaliser un cahier pédagogique multimédia

Un théâtre, un musée, une institution culturelle ou un artiste utilise MémoRekall pour créer et diffuser un cahier pédagogique sous forme de webdoc. Sont agrégés à la captation d’autres vidéos (une interview du commissaire d’exposition, un entretien avec l’artiste…), des documents iconographiques, des textes de références, des liens vers d’autres documents, etc. Soit tout type de document permettant une meilleure compréhension de l’œuvre. Il est possible de réaliser facilement plusieurs webdocs en fonction du niveau des élèves (primaire, collège, lycée) puis de partager le travail réalisé avec les autres partenaires accueillant cette œuvre (par exemple lors de la tournée d’un spectacle dans différents théâtres). Le cahier pédagogique est mutualisable entre les partenaires et devient une ressource commune.

  • Pour conduire une école du spectateur numérique

Avant ou après un spectacle ou une visite d’exposition, un atelier est organisé avec des scolaires pour qu’une classe (ou un groupe d’élève) réalise son propre webdoc sur une œuvre. Chaque classe propose sa propre lecture d’une œuvre, mise en forme dans MémoRekall, avec possibilité de diffusion sur les sites web de l’école, de l’institution ou de l’artiste. Cet atelier peut être réalisé par un enseignant ou par un médiateur. Il peut être l’occasion de multiples activités : recherche de document d’archives sur le net, création de documents multimédias, analyse d’oeuvres, rencontres avec les équipes artistiques, etc.

  • Pour éditer un webdocumentaire scientifique

A l’occasion d’une exposition, d’une rétrospective ou encore dans le cadre d’une stratégie éditoriale, un webdoc est réalisé sur une œuvre par un spécialiste (chercheur, conservateur, expert) à partir de documents d’archives ou de documents créés pour l’occasion. Ce webdoc est signé par un auteur, comme dans le cas d’un documentaire. Il s’agit d’une analyse de référence, qui peut ensuite être diffusée soit sur le site internet de l’événement et/ou de l’institution, soit sous forme d’application pour ios et android, soit sur des tablettes interactives dans le cadre par exemple d’une exposition, ou bien dans le hall d’un théâtre avant et après la représentation.

  • Pour simplifier la diffusion des œuvres

Aujourd’hui, lorsqu’un spectacle est accueilli dans un théâtre, la compagnie doit envoyer de nombreux documents à différents interlocuteurs pour transmettre des informations relatives à la production, à la médiation, à la technique, à l’accueil des publics, etc. MémoRekall permet de regrouper tous les documents nécessaires à la diffusion, avec la possibilité de les mettre à jour facilement. A partir du webdoc réalisé par la compagnie, une seule adresse permet aux différents interlocuteurs de récupérer les documents nécessaires à l’accueil du spectacle. Cet usage permet de gagner un temps précieux dans les échanges entre la compagnie et le lieu d’accueil. Ce faisant, tous les interlocuteurs ont eu un aperçu du spectacle via la captation vidéo.

MémoRekall a été testé par des classes de collèges et de lycée, des étudiants, des enseignants et des professionnels de la culture. L’accueil est enthousiaste : dès son apparition, des théâtres et des classes se sont emparés de MémoRekall pour leurs activités.

La webapp a été réalisée et mise en ligne en septembre 2015. Des articles et des communications sur cette expérience sont en cours de rédaction.

Projet conçu par Clarisse Bardiot en collaboration avec Buzzing Light et Thierry Coduys, production Subjectile et le Phénix scène nationale Valenciennes avec le soutien du Pôle Image Nord – Pas de Calais, du ministère de la Culture et de la Communication, de la Région Rhône Alpes, du Fresnoy, Studio national des arts contemporains et de MA scène nationale – Pays de Montbéliard, du Centre National des Arts du Cirque, de l’Institut International de la Marionnette.

Production cofinancée par PICTANOVO avec le soutien du Conseil Régional Nord-Pas de Calais, de Lille Métropole Communauté Urbaine, de la CCI Grand-Hainaut, du Centre National du Cinéma et de l’image animée.

Projet réalisé avec le soutien de la Direction générale de la création artistique, Ministère de la culture et de la communication.

Preservation and Access to Born-digital Culture | iMAL.org

Preservation and Access to Born-digital Culture
30 Octobre – 31 Octobre 2015 – Bruxelles

Avec: Erkki Huhtamo (FI, UCLA), Baruch Gottlieb & Philipp Tögel (DE, Vilem Flusser Archive), Emmanuel Guez (FR, pamal.org), Gaby Wijers (NL, Lima), Valérie Perrin (FR, Espace Gantner), Jon Ippolito (US, re-collection), Ben Fino-Radin (US, MoMA), John Langdon & Anna Henry (UK, Tate Modern), Céline Thomas & Chu Yin Chen (FR, BnF – Univ.Paris 8), Geoffrey Brown (US, indiana.edu), Clarisse Bardiot (FR/BE,rekall.fr), Olia Lialina (DE), Dragan Espenschied (US/DE, Rhizome.org), Klaus Rechert (DE, Univ.Freiburg – bwFLA), Jason Scott (US, Internet Arcade – archive.org).

Preservation and Access to Born-digital Culture | iMAL.org.

MemoRekall : un nouvel outil pour l’annotation vidéo

Grâce au soutien du Ministère de la Culture et de nombreuses institutions culturelles, voici la version très simplifiée pour les scolaires et le grand public du logiciel Rekall, réalisée par le même équipe (Clarisse Bardiot, Guillaume Marais, Guillaume Jacquemin, Thierry Coduys).

MemoRekall est une application web libre et gratuite d’annotation et commentaire vidéo pour la médiation numérique.

Avec MemoRekall, expliquez facilement le contenu des vidéos. À n’importe quel moment de la vidéo, ajoutez une annotation, un document (une image, un texte, un pdf) ou une ressource en ligne pour préciser ce qui est rapidement évoqué. Le résultat est une capsule que vous pouvez publier où vous voulez.

Les annotations sont de deux natures différentes :

  • des documents (photos, textes, vidéos, sons, liens…) apparaissent au fur et à mesure de la lecture de la vidéo
  • des notes saisies « à la volée » viennent sous-titrer la vidéo.

Si le projet a été initialement conçu pour le spectacle vivant, son champ d’application est beaucoup plus large et peu concerner toutes les pratiques artistiques.

Il est possible d’utiliser MémoRekall de différentes manières :

  • Pour réaliser un cahier pédagogique multimédia

Un théâtre, un musée, une institution culturelle ou un artiste utilise MémoRekall pour créer et diffuser un cahier pédagogique sous forme de capsule. Sont agrégés à la captation d’autres vidéos (une interview du commissaire d’exposition, un entretien avec l’artiste…), des documents iconographiques, des textes de références, des liens vers d’autres documents, etc. Soit tout type de document permettant une meilleure compréhension de l’œuvre. Il est possible de réaliser facilement plusieurs capsules en fonction du niveau des élèves (primaire, collège, lycée) puis de partager le travail réalisé avec les autres partenaires accueillant cette œuvre (par exemple lors de la tournée d’un spectacle dans différents théâtres). Le cahier pédagogique est mutualisable entre les partenaires et devient une ressource commune.

  • Pour conduire une école du spectateur numérique

Avant ou après un spectacle ou une visite d’exposition, un atelier est organisé avec des scolaires pour qu’une classe (ou un groupe d’élève) réalise sa propre capsule sur une œuvre. Chaque classe propose sa propre lecture d’une œuvre, mise en forme dans MémoRekall, avec possibilité de diffusion sur les sites web de l’école, de l’institution ou de l’artiste. Cet atelier peut être réalisé par un enseignant ou par un médiateur. Il peut être l’occasion de multiples activités : recherche de document d’archives sur le net, création de documents multimédias, analyse d’oeuvres, rencontres avec les équipes artistiques, etc.

  • Pour éditer un webdocumentaire scientifique

A l’occasion d’une exposition, d’une rétrospective ou encore dans le cadre d’une stratégie éditoriale, une capsule est réalisé sur une œuvre par un spécialiste (chercheur, conservateur, expert) à partir de documents d’archives ou de documents créés pour l’occasion. Cette capsule est signée par un auteur, comme dans le cas d’un documentaire. Il s’agit d’une analyse de référence, qui peut ensuite être diffusée soit sur le site internet de l’événement et/ou de l’institution, soit sous forme d’application pour ios et android, soit sur des tablettes interactives dans le cadre par exemple d’une exposition, ou bien dans le hall d’un théâtre avant et après la représentation.

  • Pour simplifier la diffusion des œuvres

Aujourd’hui, lorsqu’un spectacle est accueilli dans un théâtre, la compagnie doit envoyer de nombreux documents à différents interlocuteurs pour transmettre des informations relatives à la production, à la médiation, à la technique, à l’accueil des publics, etc. MémoRekall permet de regrouper tous les documents nécessaires à la diffusion, avec la possibilité de les mettre à jour facilement. A partir de la capsule réalisée par la compagnie, une seule adresse permet aux différents interlocuteurs de récupérer les documents nécessaires à l’accueil du spectacle. Cet usage permet de gagner un temps précieux dans les échanges entre la compagnie et le lieu d’accueil. Ce faisant, tous les interlocuteurs ont eu un aperçu du spectacle via la captation vidéo.

Festival d’Avignon – une interview sur la préservation des traces numériques du spectacle vivant

Suite au débat public « Création et digital dans le spectacle vivant en Europe aujourd’hui » organisé par Le Relais Culture Europe, en partenariat avec Arte et le Centre national du Théâtre au festival d’Avignon, j’ai été interviewée à propos de Rekall et des problématiques liées à l’obsolescence technologique dans le spectacle vivant.

L’interview présente également le nouveau projet en cours de développement, MemoRekall.

A retrouver ici